Soirée de clôture

SOIRÉE DE CLÔTURE

 

Avec : Tchoukadane : Vincent Duchosal, Paolo Gauthier : guitares,Voix
et Monticule : Lucas Spirli : accordéon, claviers ; Yann Lemeunier : batterie, percussions

 

Pour cette soirée de clôture, nous avons imaginé un programme à l’image du festival : intimité, découverte, poésie et fête.

En ouverture, vous pourrez découvrir le magnifique duo Tchoukadane. Paolo Gauthier et Vincent Duchosal, quatre guitares et deux voix, ont écrit et composé des chansons délicates et poétiques. Les guitares nous parlent, tandis que les voix jouent, chantent, déclament parfois ; on ne sait plus très bien si l’on se trouve au coin du feu ou au coeur des immensités montagneuses…

Monticule, duo installé au bord du lac d’Aiguebelette, s’inspire des musiques traditionnelles malgache, réunionnaise, serbe, marocaine, colombienne…

Il explore la forme très ouverte du duo et sculpte une musique rythmique invitant à la danse, teintée de couleurs solaires et joyeuses alimentée par la liberté de dialogue propre à l’improvisation.

Dans cette seconde partie, le public aura sa part de participation dans l’élaboration de ce Monticule d’énergies, comme dans toutes les fêtes où la musique est là pour libérer les esprits et les corps.

La fin de soirée sera menée par Yann Lemeunier qui nous fera onduler grâce un à DJ set dédié aux musiques du monde les plus étonnantes !

 

Réservation conseillée

Quilles et contes de fée

QUILLES ET CONTE DE FEE

Trio avec clarinette

 

Avec : Jeanne Bleuse : piano ; Julian Boutin : alto ; Gilles Vuillerme : clarinette.

 

On ne présente plus ces musiciens bien connus du festival. Ils nous proposent une formation peu fréquente mais choyée par les compositeurs.
Bruch exploite la complémentarité des timbres de la clarinette, de l’alto et du piano.

Le célèbre trio des quilles, dans sa dimension opératique qui n’est pas sans rappeler Don Giovanni croisera un Schumann à l’acmé de son romantisme. Avec Kurtag, le voyage se prolonge au coeur du son avec un hommage magique et mystérieux à Schumann.

 

 

Programme : Pièces pour trio, de M. Bruch ; Trio des quilles, de W.A. Mozart ; Märchen Bilder, de R. Schumann ; Trio hommage à Robert Schumann, de G. Kurtag.

Gran Partita

GRAN PARTITA

Aubade sur le lac

Avec : Rémy Sauzedde, Alice Barrat : hautbois ; Gilles Vuillerme, Elsa Loubaton : clarinettes. Pierre Dubier, Lise Guillot : cors de basset ; Pierre Burnet, Agnès Chopin, Joffrey Portier, Benoît Durand : cors ; Marc Duvernois, Mehdi El Hammami: bassons ; Emilie Martin : contrebasse ; Jean-Philippe Grometto : direction.

 

Voici l’un des très  grands chefs d’œuvre de Mozart. Écrite pour ses amis musiciens virtuoses de Mannheim,  cette sérénade pour instruments à vent aux dimensions et à l’instrumentation inhabituelles, transcende le  cadre rituel du divertimento. Entre recueillement, profonde tendresse, tragique et joie intense, l’équivoque mozartienne est à son comble.

Mademoiselle Arthur

MADEMOISELLE ARTHUR

Cabaret

 

Avec : Jeanne Bleuse : piano ; Jocelyne Tournier : voix

 

Venez déguster un moment de légèreté et de rire franc avec l’inénarrable cabaret de Mlle Arthur ! Elle réunit ici Bizet, Offenbach, Patachou et bien d’autres et se livre à un tour de chant plein de drôlerie, d’autodérision, et de coquinerie ! Le public se fait complice, et chantonnera à coup sûr à la fin de ce cabaret, mené par une mademoiselle qu’on n’oublie pas facilement…!

NB : Jocelyne Tournier vous propose un stage corps et voix intitulé « la voix libérée » les 9 et 10 août qui s’achèvera par une proposition de prestation collective au cours de sa représentation de Melle Arthur le 11 août.

Une autre manière d’aborder la technique vocale, par la création autour de la voix parlée/chantée et du mouvement. Une approche du geste vocal, utilisant différents supports : texte, écriture, improvisation… pour aboutir à une forme simple, poétique et fantaisiste.

Renseignements, horaires, tarifs : Jocelyne Tournier « La diva rurale » 06 64 96 81 55

Noémi Boutin

NOEMI BOUTIN

Récital de violoncelle

Avec : Noémi Boutin : violoncelle

Enfant du pays, Noémi Boutin arpente avec passion le répertoire pour violoncelle seul et révèle, par ces quatre oeuvres, l’étendue infinie de son instrument.

D’abord avec Bach et Britten qui, à trois siècles d’écart, ont offert au violoncelle des monuments de polyphonie, de virtuosité et de liberté de composition.

Ensuite avec Kodaly qui en exprime la force sauvage et lyrique, avec les accents chauds d’une danse gitane.

Enfin, Frédéric Pattar, par un accord savamment ourlé, métamorphose l’instrument en guitare électrique et nous entraîne dans les pays merveilleux d’Alice.

 

Programme : Première suite, de B. Britten ; Première suite, de J. S. Bach ; Sonate, troisième mouvement, de Kodaly ; Drink me, de F. Pattar et Lisa Samuels

Airelle Besson quartet

AIRELLE BESSON QUARTET

Radio One

Avec : Airelle Besson : trompette ; Fabrice Moreau : batterie ; Benjamin Moussay : piano ; Isabel Sörling : chant.

Un chant aérien qui nous emporte au pays de Björk, dans les méandres d’une musique aux sonorités pétillantes, fraîches et étirées, pleine de jeux fascinants entre voix et trompette. Ne vous y trompez pas, il s’agit bien de jazz et le rythme règne en maître ! Oiseau stupéfiant par sa grâce et sa virtuosité, la trompettiste Airelle Besson nous emporte vers de lointains paysages où, parfois, jaillit l’expression d’un chant sans retenue.

“Depuis le début du siècle, la trompettiste Airelle Besson insuffle un doux vent de liberté, jouant à saute-mouton avec les catégories et les a priori » Jacques Denis – Libération. (+mettre en italique)

Thibault Gomez Quintet

THIBAULT GOMEZ QUINTET

Jazz

 

Avec : Thibault Gomez : piano ; Benoit Joblot : batterie ; Robinson Khoury : trombone ; Pierre-Marie Lapprand : saxophones ; Etienne Renard : contrebasse.

 

Les sous-bois de l’Hôtel Rond vont vibrer de la fougue de ces cinq jeunes musiciens. Avec une énergie tellurique, ils composent une musique personnelle, riche de la diversité de leurs univers mémoriels (Ornette Coleman, Paul Bley, Olivier Messiaen, Gyorgy Ligeti). Improvisation et architecture se mêlent dans un souffle à la fois puissant et inspiré.

Gran Partita

GRAN PARTITA

Aubade sur le lac / Une journée au bord du lac

Avec : Rémy Sauzedde, Alice Barrat : hautbois ; Gilles Vuillerme, Elsa Loubaton : clarinettes. Pierre Dubier, Lise Guillot : cors de basset ; Pierre Burnet, Agnès Chopin, Joffrey Portier, Benoît Durand : cors ; Marc Duvernois, Mehdi El Hammami: bassons ; Emilie Martin : contrebasse ; Jean-Philippe Grometto : direction.

 

Voici l’un des très  grands chefs d’œuvre de Mozart. Écrite pour ses amis musiciens virtuoses de Mannheim,  cette sérénade pour instruments à vent aux dimensions et à l’instrumentation inhabituelles, transcende le  cadre rituel du divertimento. Entre recueillement, profonde tendresse, tragique et joie intense, l’équivoque mozartienne est à son comble.

Pour l’occasion, nous l’avons travestie en Aubade, si grande était la tentation de renouer avec la magie des concerts sur le lac. Ainsi débutera la grande journée du festival à l’Hôtel Rond.

La Gran partita retrouvera ses habits de Sérénade le lendemain soir à Entremont-le-Vieux.

 

Bartokade

BARTOKADE

Pianos et percussions

 

Avec : Vinca Bonnaud, Emmanuelle Bouillot : pianos ; Benoît Poly, Yin-Hue Wang : percussions.

 

Un concert fait de complicité, où les percussionnistes Benoît Poly et Yin-Hue Wang rejoignent le duo de pianos Soleil-Cerise.

Le projet Bartokade s’articule autour de la Sonate pour 2 pianos et percussions. Dans cette oeuvre monumentale et spectaculaire Béla Bartok déploie un langage flamboyant de rythmes et de timbres.

Les deux compositeurs Karl Naegelen et Boris Clouteau se sont emparés avec bonheur et bonne humeur des œuvres de Bartok, réalisant ensemble des miniatures pour les duos de pianistes et de percussionnistes.

Les artistes nous offrent également une version enflammée de l’Apprenti Sorcier de Paul Dukas.

 

Programme : Pour solde de tout compte, pour 2 piano, Pièces montées pour 2 percussionnistes, Miniatures, de B. Clouteau et K. Naegelen ; Sonate pour 2 pianos et percussions, de B. Bartok ; L’Apprenti Sorcier, de P. Dukas

Cavanna Schubert

CAVANNA SCHUBERT

Accordéon

 

Avec : Mélanie Brégant : accordéon ;  Frédéric Aurier : violon ; Luc Dedreuil : violoncelle ; Marie Bretel : soprano

 

Bernard Cavanna, compositeur moderne, facétieux et inclassable, a consacré à l’accordéon, un de ses instruments de prédilection, parmi les plus belles pages de son oeuvre.

Ses deux trios, écrits à dix années de distance,  offrent une entrée privilégiée dans  l’univers du compositeur. Les arrangements qu’il a réalisés d’un choix de Lieder de Schubert éclairent encore son art subtil de la sonorité. Un des concerts les plus stimulants et poétiques du festival.

 

Programme : Trios avec accordéon n°1 et n°2, de B. Cavanna ; Lieder, de F. Schubert (arrangement : B. Cavanna)