Emilie Martin

Emilie Martin, contrebassiste

Emilie Martin commence la contrebasse à l’âge de 14 ans. Elle étudie au CNR de Nice puis à l’ENMD d’Evry et rentre en 2004 dans la classe de Bernard Cazauran au CNSMD de Lyon, où elle obtient son DNESM en juin 2008.

Pendant son cursus au CNSMD, elle s’initie à l’improvisation auprès de Jacques Di Donato et fonde par la suite l’ensemble de musique improvisée Le Détrapi.

Elle joue régulièrement au sein d’orchestres professionnels (Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris, Opéra de Lyon, Orchestre de chambre de Paris, ONPL, Orchestre de Bretagne, Orchestre de Franche-Comté…) et en formations de chambre (membre fondatrice du trio Contretemps et du quintette à cordes Alta bassa).

Elle s’intéresse particulièrement à la musique contemporaine : elle a collaboré avec des compositeurs tels que Betsy Jolas, Peter Etvös et Helmut Lachenmann, a créée plusieurs pièces de Raphaèle Biston, dont Chemin faisant pour harpe et contrebasse dont elle est dédicataire avec la harpiste Laure Beretti, et s’est produite de nombreuses fois au sein de l’ensemble Les Temps Modernes. Elle a également travaillé avec le compositeur syrien Abed Azrié en 2009 (L’évangile selon Jean, tournée Syrie-Maroc-France, CD et DVD distribués par Harmonia Mundi).

Musicienne curieuse et éclectique, Emilie s’engage corps et contrebasse dans son métier. Aimant à être toujours sur le fil, elle défend « pique et pizz » des projets à la frontière des genres et des disciplines et mélange sans hésiter le classique, le théâtre, la chanson, l’improvisation et le spectacle vivant : création d’un spectacle de musique improvisée Arlequin, variations (Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, mars 2007) ; plusieurs enregistrements : court-métrage Les Miettes primé à Cannes en 2009, musique de Gilles Alonzo, spectacles Alice in wonderland et Un nuage sur la Terre, musiques de Karl Naegelen ; conception et réalisation musicales du spectacle Trois hommes dans l’univers, solo dansé par Nans Martin, Cie Ballanfa ; théâtre musical dans la pièce jeune public La vieille sur l’étagère, Cie Abribus et co-écriture avec la comédienne Karine Vuillermoz du spectacle La dernière contrebasse à Las Vegas, Cie Zelineka.

Artiste engagée pour la défense du spectacle vivant, elle est depuis 2009 membre active de l’association l’Abeille beugle qui organise le festival de musique L’Abeille Beugle.

En 2011 elle crée PO&M avec la chanteuse Pauline Quay, un duo voix-contrebasse qui propose des réinterprétations de chansons ainsi que des compositions.

En 2012 elle participe au premier concert de l’ensemble de musique mixte (acoustique et électroacoustique) Le Grand Sbam Orchestre dédié à la création contemporaine.

Elle est actuellement professeur de contrebasse au CRR d’Annecy ainsi qu’au CRR de Chambéry.

 

Quand écouter Emilie Martin ?

Gran Partita, aubade

Gran Partita, sérénade