Francesco Pastacaldi

Francesco PastacaldiFrancesco Pastacaldi, batteur

Musicien aventurier et réceptif, Francesco Pastacaldi est né à Florence (Italie).

Formé d’abord à l’harmonie municipale du village natale, il se rapproche rapidement des musiques improvisées en côtoyant des talentueux musiciens de la scène jazz transalpine et en fréquentant les stages de Siena Jazz et de la Manhattan school of music à Castelfranco Veneto.

Il s’installe à Paris à l’âge de 21 ans. En 2003 est l’un des deux batteur à être admis au département Jazz du CNSM de Paris.

Il multiplie pendant ses premières années en France les expériences dans différents domaines allant de l’improvisation totale avec Marc Baron à la musique d’orchestre avec le Wip Nonet de Benoit Alziary (jouant un arrangement du Sacre du printemps de Stravinsky) en passant par une collaboration avec Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff sur la musique des film de Jacques Tati.

En quête d’un son plus radical il monte avec Aymeric Avice et Joachim Florent le groupe JEAN LOUIS. L’approche brutale du son n’empêche pas le trio de gagner le deuxième prix de groupe au concours de Jazz à la Défense en 2007 et à Francesco de décrocher un troisième prix d’instrumentiste. En sept ans le groupe enregistre 3 albums, se produit en France, en Europe et aux Etats Unis (Jazz à la Villette à Paris, King’s place à Londres pour BBC Radio, Vilnius Jazz Festival, Vision Festival à New York) et collabore avec des artiste de la scène improvisée, comme le saxophoniste hongrois Akosh S, ou l’ensemble de musique contemporaine Quatuor Béla.

Actif aussi dans le milieu de la chanson libre et décomplexée, Francesco se produit régulièrement avec Fantazio et a participé aux 2 derniers albums du groupe punkgarage Cheveu.

Il s’enrichit au fil des années de rencontres éphémères qui donnent lieu en 2011 à une tournée au Japon avec Daisuke Takaoka et Hiroshi Funato.

Francesco a fait partie du quintette de la flûtiste syrienne Naïssam Jalal avec qui il a enregistré le premier album Osloob Hayati à paraître l’année prochaine. Il travaille actuellement avec la compagnie Les Rémouleurs sur la dernière création Frontières qui a tournée jusque là en Asie du sud-est (Thaïlande, Vietnam, Indonesie) et en France (Scène national de Vandoeuvre lès Nancy, Thêâtre de Bourg en Bresse, Musée du Quai Branly à Paris).

Il a composé avec le violoncelliste Ernst Reijseger la bande originale du film ‘Préjudice’ du réalisateur belge Antoine Cuypers, avec Nathalie Baye et Arno Hintjens, qui a reçu le prix du public au dernier Festival du Cinéma Européen d’Angers.

 

Quand écouter Francesco Pastacaldi ?

Naïssam Jalal Quintet