Rémi Cassaigne

Rémi Cassaigne, théorbiste

Normalien, diplômé du CNSMD de Lyon, Rémi Cassaigne a plus d’une corde à son luth. Il se produit en concert et au disque au sein de plusieurs ensembles de musique ancienne : Céladon, Le Concert d’Astrée, Consonance, Jacques Moderne, Les Paladins et, depuis une quinzaine d’années, avec le Baroque Nomade, partageant avec Jean-Christophe Frisch une curiosité pour les voyages en terres et timbres inconnus. Avoir joué avec lui en Éthiopie une pièce exhumée à la Biblioteca Casanatense lors d’une campagne de recherches à Rome reste une expérience mémorable.

Avec la harpiste Nanja Breedijk et la chanteuse Françoise Masset, il explore au sein de l’ensemble La Gioannina le répertoire vocal oublié du 17 ème italien, se lançant avec elles dans plusieurs projets discographiques aussi pointus que donquichottesques, dont la partie émergée a néanmoins été saluée par la critique.

Instrumentiste nomade, il touche la corde en boyau du luth, du théorbe, des guitares renaissances baroques, les cordes métallique du colascione, de la chitarra battente du Gargano et de la viola da terra des Açores. Il se passionne également pour la guitare romantique et son vaste répertoire. Il collabore également avec des compositeurs contemporains, Suzanne Giraud, Jean-Christophe Marti et Vincent Bouchot, à qui il a commandé un cycle de pièces sur des poèmes originaux de Michel Butor.

Auteur de deux romans (Denoël) et de nombreuses traductions du suédois (Le Seuil, Albin Michel, JC Lattès, Actes Sud), Rémi Cassaigne a écrit le livret d’un opéra donné en 2014 au grand théâtre de Dijon dans une mise en scène Andreas Linos. Il travaille actuellement à la conception d’un spectacle musical pour enfants.

 

Quand écouter Rémi Cassaigne ?

Venise, miroir du monde