Julian Boutin

Julian Boutin - Jean Louis Fernandez_ok
Photo (recadrée) : Jean-Louis Fernandez

Julian Boutin, altiste

Julian Boutin suit l’enseignement de Tibor VARGA à l’Académie des Archets de Sion, en Suisse, jusqu’à son entrée au CNSM de Lyon où il obtient ses prix de violon et d’alto. Il fonde, avec Noémi BOUTIN, violoncelliste et Florestan BOUTIN, pianiste, le « Trio Boutin » (Roque d’Anthéron, Orangerie de Sceaux, Flâneries de Reims, Prix Maurice Ravel, émissions sur France Musique…). Altiste émérite, Julian BOUTIN joue aux côtés de grands musiciens tels Jean-Jacques KANTOROW, Bruno PASQUIER, Noël LEE, Roland PIDOUX… Sa passion pour la musique de chambre et ses nombreuses rencontres artistiques lui ouvrent le chemin de la musique contemporaine et de la création (Festival Octobre en Normandie, Abbaye de Royaumont, GRAME, IRCAM, E.O.C., Ensemble Cairn, etc.).

Il crée en 2002 avec Anne BITRAN (Compagnie Les Rémouleurs) une Histoire du Soldat (150 représentations), puis en 2004 l’étonnant Lubie, qui réalise depuis une carrière internationale. En 2000, Julian BOUTIN, crée le Festival « Les Nuits d’Eté » en Savoie, dont il est depuis le Directeur Artistique.

 

Quand écouter Julian Boutin ?

Mabinogion

Quatuor Béla

Quilles et conte de fée

Frédéric Aurier

Frédéric Aurier - Jean Louis Fernandez

Frédéric Aurier, violoniste

Prix du CNSM de Lyon dans la classe de Roland Daugareil, Frédéric Aurier croise dans ce lieu privilégié, d’autres musiciens avec lesquels il découvre la passion de la musique de chambre. Une autre rencontre sera déterminante : celle du violoniste Jean-François VROD, qui lui ouvre le chemin de la musique traditionnelle auvergnate. Ils jouent ensemble dans le trio « La Soustraction des Fleurs » et ont enregistré à ce jour, deux disques pour le label « Signature-Radio France ».
Sa curiosité incisive le conduit à explorer des chemins aussi divers que l’improvisation, la musique contemporaine, le répertoire baroque, la musique de danse ou de théâtre. Il a composé par ailleurs de nombreuses pièces pour quatuor à cordes : à la demande du quatuor de violoncelles Alexander les Impressions d’Afrique, créées en 2007 au Festival « Les Nuits d’Été », en 2009, Musiques à Danser, créé au festival Radio France de Montpellier, en 2011, Quaoar, écrit avec le concours et la technologie du GMEA, en 2013, Le Mur d’Hadrien, commande de l’Etat pour quatuor et double choeur.

Il écrit aujourd’hui la musique du Mabinogion, mélodrame gallois pour le Quatuor Béla et la chanteuse Elise Caron.

Quand écouter Frédéric Aurier ?

Mabinogion

Cavanna Schubert

Quatuor Béla

Quatuor Béla

Quatuor Béla- Jean Louis Fernandez
Photo : Jean-Louis Fernandez

Quatuor Béla

Fondé en 2006 par quatre musiciens des CNSM de Lyon et Paris – Julien Dieudegard et Frédéric Aurier, violons, Julian Boutin, alto, Luc Dedreuil, violoncelle –, le Quatuor Béla s’est réuni autour du désir de défendre le fabuleux répertoire du XXe siècle ainsi que la créa­tion. L’ensemble se produit en France sur des scènes éclectiques : Philharmonie de Paris, Arsenal de Metz, Atelier du Plateau, Festival d’Aix en Provence, Flâneries de Reims, Folles Journées de Nantes, Biennale Musique en Scène de Lyon, Les Suds à Arles, ainsi qu’à l’étranger (Italie, Afrique du Sud, Irlande, Colombie, Venezuela…).

Le Quatuor Béla se distingue par sa volonté d’être à l’initiative de nouvelles compositions et de nourrir le dialogue entre interprètes et compositeurs. Il a créé des oeuvres de Philippe LEROUX, Francesco FILIDEI, Benjamin de la FUENTE, Jean-Pierre DROUET, François SARHAN, Jérôme COMBIER, Garth KNOX, Karl NAEGELEN, Frédéric AURIER, Frédéric PATTAR ……

Curieux et enthou­siasmés par la diversité des courants qui font la création contemporaine, les membres du Quatuor Béla s’asso­cient souvent à des figures artistiques emblématiques : l’improvisateur Jean-François VROD, le rockeur inclassable Albert MARCŒUR, le griot Moriba KOÏTA, le jeune maître du oud Ahmad Al KHATIB, le trio de jazz surpuissant JEAN LOUIS, la Compagnie de danse GRENADE..

Il publie en 2013 deux disques : l’un, consacré à une oeuvre co-écrite par Thierry BLONDEAU et Daniel D’ADAMO, Plier / Déplier, l’autre, Métamorphoses nocturnes, dédié à la musique de LIGETI, dont la sor­tie a suscité l’enthousiasme de la presse (ffff Télérama, Luister 10 award, Gramophone Critics’ Choice award …). Ces deux disques ont obtenu le prix de l’Académie Charles Cros.

En 2015, le Quatuor Béla  reçoit le prix de la Presse Musicale Internationale (Prix Antoine Livio).

Site internet : quatuorbela.com

 

Quand écouter le quatuor Béla ?

Mabinogion

Quatuor Béla