festival Les Nuits d'été

Festival de musiques et d’arts vivants en pays du lac d’Aiguebelette

Du 29 juillet au 07 août 2022

EDITO

Cette édition est dédiée à deux grand·es ami·es des Nuits d’été : Françoise et René Raymond . Pensée à vous, cher René, votre bienveillance et votre générosité nous accompagneront toujours.

A la racine du mot festival il y a le mot “fête”, lequel peut se parer de nombreuses nuances variées. A remonter le temps et parcourir le monde on trouve ce qui s’apparente au rituel, au rythme des saisons, les célébrations en tous genres. Les religions, les diverses communautés s’inscrivent dans cet agenda quasi invariable. C’est la zone de partage, le récital des valeurs communes. Un rappel à l’ordre ?

Puis il y a la fête privée, la coupure circonstanciée - clandestine sous le règne du COVID ! - l’ivresse du collectif, l’échappée, la transe, pour mieux se retrouver.

Il y a également une dimension personnelle. L’individu moderne, baptisé “Homo festivus” par certains penseurs et penseuses, se trouve de plus en plus déterminé - contraint ? - à se déployer toujours sur le mode de la fête. C’est l’injonction au bonheur et à l’épanouissement personnel qui s’étale, par exemple, sur les réseaux sociaux.

Enfin il y a le spectacle. Il porte également avec lui ses rituels, auxquels chacun et chacune d’entre nous cède d’autant plus volontiers que nous jouissons de la rupture, de la surprise, de la transgression, et de cette variation d’intensité qui questionne et ramène, souvent, à l’essentiel.

Dans les temps troublés que nous traversons, nous pouvons souhaiter aspirer à nous divertir, ou bien à éprouver une consolation, ou bien encore à rêver.

À rêver aux pierres sur lesquelles nous allons bientôt marcher.

Et pour nous y aider …. du chant, beaucoup de chant, depuis le temps des cathédrales jusqu’à nos jours, et avec Donatienne Michel-Dansac, et le quatuor Bela, et de la banquise au milieu d’un champ, et encore Donatienne, et beaucoup de jazz , et du théâtre un peu partout, et les Kapsber’ au Château, et le grand retour à la Maison Ronde, et Albert Marcoeur et le fantastique ensemble Liken, et Fantazio, et des contes tziganes, et la Pêche, et tout et tout…

Enjoy!